Deprecated: Function create_function() is deprecated in /homepages/14/d663877082/htdocs/clickandbuilds/CollectifPOP/wp-content/plugins/wr-pagebuilder/core/core.php on line 127
Nos motivations : se battre pour améliorer nos vies et celles de nos proches ! - Collectif POP

Nos motivations : se battre pour améliorer nos vies et celles de nos proches !

Pourquoi avoir créé ce collectif ? Quelles sont nos motivations ? Elles sont toutes simples… En ayant grandi dans des milieux populaires, nous avons tous ressenti l’injustice de nos situations et de celles de nos entourages. En grandissant, nous avons de plus constaté que la situation se dégrade. Or, nous savons que cette situation n’est pas la faute des individus qui la vivent : elle est le fruit d’un système inégalitaire. Mais nous avons la conviction qu’il est possible d’améliorer nos situations. Et nous en avons aussi le besoin, pour nous ou pour nos proches ! Alors, nous nous sommes  lancé.es ! 

Un vécu commun : des difficultés injustes qui nous révoltent !

Ici en France nous sommes nombreux à partager une condition populaire défavorable, avec des points communs  :

Bien sûr, face à tout cela, nous ne sommes pas passifs. Nous résistons par la débrouille et l’entraide, la combativité, la fierté, … Mais ces difficultés nous marquent physiquement et moralement. Nos corps, nos esprits sont abîmés par  des métiers pénibles. Notre moral est usé par les difficultés répétées, l’angoisse du quotidien, le mépris. Certains d’entre nous craquent,  et beaucoup meurent trop tôt. Aujourd’hui en France, un cadre a 7 ans d’espérance de vie de plus qu’un ouvrier !

Que ce soit en termes de santé, à l’école, au travail : nous voyons que nous n’avons pas tous.tes les mêmes possibilités de vivre bien. Et comme cela n’a pas grand chose à voir avec le mérite individuel : ça nous révolte !

Un constat inquiétant : la situation se dégrade

Depuis 40 ans,  dans beaucoup de pays développés, la pauvreté ré-augmente.  Nous sommes de plus en plus nombreux dans la galère. Pourtant, la richesse de ces pays continue d’augmenter. Mais elle est accaparée par un petit nombre de privilégiés.

Dans les pays dits « en développement », la situation est contrastée. Pour certains pays, la situation s’améliore. Des millions de personnes sont sorties de la grande pauvreté en Chine, en Inde, au Brésil… Mais il y aussi encore beaucoup de personnes dans la misère dans de nombreux pays. Et les inégalités sont énormes. Partout dans le monde, l’hyper-richesse se développe … Les milliardaires et les millionnaires sont de plus en plus nombreux. Et ils accaparent une part toujours plus grande des richesses.

Une conviction partagée : cette situation n’est pas du fait des individus, mais d’un système inégalitaire

Nous sommes convaincus que ces situations n’ont rien à voir avec le mérite, la chance ou le destin : c’est un système qui les produit. En effet, cette situation profite aux groupes sociaux les plus aisés. De par leur position favorisée, ils et elles ont presque tous les pouvoirs (économiques, politiques, médiatiques, culturels, …). Ils.elles entretiennent ainsi leurs avantages au détriment du reste de la population. Par exemple, les millionnaires ne représentent que 1% de la population humaine mondiale. Mais ils partagent près de la moitié de la richesse privée mondiale.

En France, une dizaine de milliardaires possède quasiment tous les médias. De même, depuis 2017, aucun député n’est issu du milieu ouvrier. On trouve seulement 1 aide-soignante, 51 employés, 14 agriculteurs et 11 artisans et commerçants sur 577 députés. Les plus représentés restent toujours les cadres (185 députés). Ceci n’est pas normal en démocratie ! Nous devrions tous pouvoir défendre nos intérêts à la même échelle, nous devrions tous avoir les mêmes cartes en main dès le départ. Les intérêts des uns ne devraient pas primer sur ceux des autres.

Une certitude chevillée au corps : cette situation n’est pas une fatalité !

Enfin, nous partageons également une conviction forte, basée sur l’histoire. D’autres systèmes sont possibles, plus égalitaires. Les inégalités ne sont pas une fatalité! L’histoire l’a montré : la lutte paie !  Les exemples sont nombreux, dans de nombreux pays, de grands progrès ont été conquis :

  • le petit peuple, hommes puis femmes, a gagné le droit de vote 
  • les esclaves ont regagné leur liberté
  • l’école est devenue gratuite et ouverte à tous
  • les travailleurs exploités de l’industrie ont obtenu des journées de travail plus courtes, des congés payés, une retraite, une assurance maladie 
  • de nombreux fils de paysans et d’ouvriers se sont élevés socialement 
  • grâce aux mobilisations, des logements sociaux ont été construits.

Bref, partout dans le monde, à toutes les époques, les « petites gens », par leurs luttes, ont fait avancer l’humanité vers plus de progrès ! Ainsi, en nous organisant, nous sommes capables de changer les choses et d’améliorer nos vies.

Bref ! Notre motivation : se battre pour améliorer nos vies … et celles de nos proches !

Voilà pourquoi nous avons voulu créer ce collectif. Uni.es par ces vécus communs, forts de ces convictions … nous nous sommes rassemblé.es. Nous voulons participer à la lutte pour des vies meilleures pour tous !

C’est pourquoi, même si la tâche parait immense… Nous avons voulu tenter, à notre échelle et avec nos propres moyens, de lutter contre ces injustices  !

C’est tout l’objet du Collectif Pop que nous vous proposons : un collectif de promotion des milieux populaires, par et pour eux-mêmes.

Vous partagez tout cela? Rejoignez-nous et ensemble, continuons la lutte !