populaires = fiers

introduction : la condition populaire, condition dominée, est porteuse d’une aliénation importante. Elle a tendance à faire intérioriser le sentiment d’être inférieur, de mériter sa situation …Mais de nombreuses personnes se révoltent contre ce sentiment, et réaffirment leur fierté. Toutes les populations dominées cherchent à le faire… Pour cela, il y a plusieurs armes possibles… L’art, l’humour, l’engagement… Des formes de contre-culture qui permettent de réaffirmer sa dignité et sa fierté. Les mouvements noirs aux USA en sont un exemple éminent. Tour d’horizon des pratiques en France.

1. le retournement du stigmate : inverser les normes / faire des critiques une fierté

le principe : inverser la norme – faire des points critiqués une fierté, critiquer les fiertés des autres … Différentes façons de le faire :

  • les normes inversées au sein de la famille : bourgeois = coincé … s’en moquer … valoriser le bon sens, le sens pratique, l’absence chichis,
  • des modèles et des héros populaires : la figure de l’ouvrier, la valeur courage mise en avant dans l’entourage,

2. l’affirmation de contre-cultures 

Des contre-cultures pour affirmer ses difficultés, sa dignité, et aussi reprendre la parole :

  • l’humour : citer quelques artistes ou quelques sketches ?
  • la musique : qq mots sur le rap, avant ça le jazz aussi, autres mouvements ?

3. Des engagements qui redonnent de la fierté

  • l’engagement militant, associatif, politique ou syndical
  • plus récemment, un retour à la pratique religieuse  comme moyen d’exigence et de fierté de soi?

 

Pour aller plus loin : nos références

(à chercher)